Épisode 2
Quel rôle ont les entreprises dans les écarts
salariaux ?

Dans l’épisode précédent, on a présenté l’évolution globale des inégalités salariales entre femmes et hommes. On a ensuite montré qu’une part pouvait être expliquée par l’évolution des caractéristiques des femmes et des hommes (en particulier le temps de travail et les métiers occupés). Pour aller plus loin, intéressons-nous au rôle des entreprises.

Évolution moyenne des écarts
de salaire horaire brut
Tous salariés confondus
Échantillon contrôlé de l’entreprise
Échantillon contrôlé de l’entreprise, de la catégorie socioprofessionnelle et de l’âge
Les différences entre entreprises expliquent une grande part de l’écart salarial

Lorsqu’on se restreint aux entreprises d’au moins 5 salariés, l’écart moyen de salaire horaire entre femmes et hommes était de 16,8 % en 2017. L’écart ajusté des différences de rémunération moyenne entre entreprises est beaucoup plus faible, de 7,6 %. Sur les 16,8 % d’écart salarial, 9 points sont expliqués par le fait que les femmes travaillent dans des entreprises aux salaires horaires plus faibles.

Si l’on corrige en plus des différences de caractéristiques des travailleurs au sein de chaque entreprise, il reste encore un écart de 4 % : il s’agit de l’écart moyen de salaire horaire entre femmes et hommes, au sein d’une entreprise française donnée, et à catégorie d’âge et CSP données.

Examiner les écarts au niveau entreprise permet d’appréhender la contribution spécifique de chaque entreprise aux inégalités de salaire femmes-hommes
Distribution des écarts salariaux
au sein des entreprises
en faveur des femmes
en faveur des hommes
En moyenne, les entreprises favorisent les hommes

La distribution des écarts est très “éclatée” : les différences entre entreprises sont très grandes, avec des écarts très en faveur des femmes dans certaines entreprises et des écarts très en faveur des hommes dans d’autres.

Pour autant, la distribution des écarts est “décalée” vers la droite : même après avoir corrigé des différences d’âge et de métier occupé, 57,7 % des entreprises ont des écarts salariaux en défaveur des femmes. 37,6 % ont même un écart qui dépasse 5 %.

Que peut-on dire de ces entreprises dans lesquelles les femmes sont moins bien payées que les hommes ?
Écarts de salaire selon
la taille de l'entreprise
Pourcentage d’écart moyen dans les entreprises
Les femmes davantage pénalisées dans les entreprises de grande taille

Alors que dans les entreprises de moins de 20 salariés, les écarts salariaux entre femmes et hommes sont proches de 0 en moyenne, cet écart croît avec la taille de l’entreprise. Les écarts dans les plus grandes entreprises sont même supérieurs à 5 % en moyenne.

Écart de salaire intra-entreprise
moyen par secteur d’activité
En % en faveur des :
Femmes
Hommes
Des situations contrastées au regard des secteurs d’activité

On observe également de grandes différences entre secteurs d’activité.

Les écarts salariaux dans les entreprises sont les plus en défaveur des femmes au sein du secteur de la construction avec un écart moyen de 8,2 %, et celui des activités financières et d’assurance (7,5 %). Au contraire, dans les entreprises de certains autres secteurs de services, les écarts sont en moyenne légèrement en faveur des femmes.

La taille et le secteur d’activité expliquent en partie l’hétérogénéité des écarts de salaire au sein des entreprises, mais au sein d’un secteur et pour une taille d’entreprise donnée, il existe encore des variations importantes de l’écart salarial moyen.

En 2017, en moyenne, dans une entreprise française, pour chaque heure travaillée, les femmes gagnent 7,6 % de moins que les hommes. Au-delà de la moyenne, il existe une grande dispersion de ces écarts, avec des entreprises qui affichent des écarts importants en faveur des hommes, en particulier les grandes entreprises dans les secteurs de la finance, de la construction et de l’industrie manufacturière.

Cependant, même si l’on parvenait à résorber les écarts observés au sein des entreprises, une part importante de l’écart salarial global persisterait car les femmes travaillent plus souvent dans des entreprises qui rémunèrent moins bien.

Comment l’expliquer ? Certains travaux suggèrent que les femmes seraient plus susceptibles de souhaiter travailler dans des entreprises plus proches de leur domicile ou offrant une plus grande flexibilité horaire. En conséquence, leurs possibilités d’emploi ou d’évolutions professionnelles pourraient être plus restreintes.

Les entreprises qui offrent les meilleurs salaires et demandent beaucoup d’efforts à leurs salariés pourraient également être plus enclines à discriminer les femmes à l’embauche, notamment lorsque celles-ci pourraient avoir des enfants dans un futur proche.

 
undefined
Épisode suivant
Système de retraite et inégalités de carrière
 
undefined
Épisode précédent
Comment s’expliquent les écarts de salaire ?
  • Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé et pour vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux.
  • Nous conservons votre choix pendant 6 mois. Vous pouvez changer d’avis à tout moment en cliquant sur le bouton “gérer les cookies” en bas à droite de l’écran.
  • En fermant ce panneau vous refusez tous les cookies.